Annecy

Annecy

Accueil  /  Actualités  /  Vincent Rossignol, tout commence par un rêve....

Vincent Rossignol, tout commence par un rêve....

Vincent Rossignol, un apprenant du BTS Diététique en reconversion professionnelle nous raconte son expérience à l’IPAC Annecy.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la semaine dernière les étudiants du BTS Diététique IPAC Annecy ont passé une grosse semaine : reprise des cours à distance, partiels écrits de gestion et épreuve orale de biologie.

Malgré tout ça, Vincent Rossignol, apprenant en reconversion professionnelle, a pris le temps pour vous partager son parcours au sein d’IPAC Annecy.

La diététique, une évidence

Après avoir obtenu un Bac ES, Vincent s’est lancé dans un BTS Actions commerciales à la suite duquel il s’est développé professionnellement à travers différentes expériences commerciales dans tous les domaines (particuliers, professionnels, vente directe, démonstrateur) et au cours de ses 18 ans de service à la Fnac.

Après plus de 20 ans d’expériences dans le commerce, j’ai décidé de me reconvertir dans la diététique : sportif et attiré par le bien-être et la nutrition c’était une évidence pour moi.

La reprise des études

Si Vincent a choisi IPAC Annecy, c’est pour pouvoir réaliser son projet professionnel :

Je souhaite développer ma future activité de diététicien en tant que libéral. Le BTS Diététique était le seul moyen pour acquérir ce statut, les compétences et la reconnaissance qui va avec.

C’est pourquoi après plusieurs années de remise en question, de préparation financière et humaine, Vincent a décidé de quitter son travail pour se consacrer à cette formation.

Le BTS diététique était ma seule option afin de pouvoir pratiquer ma future activité. J’ai eu de la chance que l’Ipac propose ce BTS car j’avais déjà obtenu mon premier BTS dans cette structure avec une très belle expérience, c’était un immense plaisir d’y retourner 20 ans plus tard.

Une nouvelle expérience durant laquelle il a construit de nouveaux souvenirs :

Participer au salon du goût, en 1ere année m’a permis de partager mes premières connaissances avec d’autres personnes.

Un dernier mot pour la route ?

Tout est possible à qui s’en donne les moyens. Participez et soyez acteurs de vos cours, ce sont les vôtres.


Partagez